FORMIDABLES, FOOORMIDABLES, VOUS ETIEZ FORMIDABLES

Ça y est : l’organisation de la Nationale Sud-Est 2016, sans doute le projet le plus ambitieux de notre club Orient’Express 42 depuis sa création, est passée !
Les barnums sont démontés, les câbles enroulés, les piquets fagotés…

Et nos mémoires, j’en suis sûr, sont maintenant chargées d’histoires et d’anecdotes à partager pour les prochaines années.

Je ne vais nommer personne mais chacun se reconnaîtra.

Cette Nationale fut longue à préparer (2 ans et demi depuis la volonté émise en Assemblée Générale d’organiser une « grande compétition nationale »), nous sommes passés par des moments de doute, de débat autour des priorités à porter. Je remercie le comité de pilotage et tous ceux qui ont assisté aux nombreuses (et parfois interminables) réunions Skype du jeudi et ceux qui ont participé aux réunions plénières qui ont jalonné tous ces mois jusqu’à la semaine fatidique.

Ce qui s’est produit cette semaine-là, c’est formidable, c’est qu’en 5-6 jours où la machine s’est véritablement mise en marche, le club a prouvé à nouveau à tous ceux qui étaient présents pour cet évènement (et ils furent nombreux !), qu’il était sans conteste doté d’une très grande capacité de mobilisation et d’effort pour l’organisation de telles manifestations.

Il y a eu non seulement la réussite technique de la compétition, mais également la victoire sur le plan humain.

Je remercie tous les bénévoles, qui ont su, malgré les innombrables contraintes imposées et les pires conditions météorologiques, à la fois satisfaire les spécialistes les plus exigeants que je connaisse – représentants fédéraux, cadres les plus chevronnés – et aussi créer un véritable contact avec tous les orienteurs et non-orienteurs présents à Saint Régis du Coin.

Tout le monde a fait en sorte que notre club soit remarqué. Le moindre petit détail que chacun a apporté individuellement a compté dans notre accomplissement collectif.

Il y a bien sûr tout d’abord le choix du terrain – « typique » de nos terres du Pilat– sur lequel une seule compétition avait eu lieu par le passé, l’ancienne carte « La Pierre des 3 évêques » ayant été exploitée pour la course d’orientation surtout sur sa partie nord-est, côté Gimel-Prélager-Les Grives, et peu sur la partie qui a servi de base pour cet évènement, du côté de Saint Régis du Coin.

Ce sur quoi les cartographes tchèques et nos traceurs ont fait un travail remarquable : pour les premiers de cartographie minutieuse, de sélection d’éléments et de rendu visuel ; pour les seconds de choix de zones, de repérage des itinéraires les plus intéressants et les plus adaptés. Leur travail a été très apprécié.

L’équipe de baliseurs s’est impliquée avec force de caractère et dévouement. Ils ont tous répondu à l’appel malgré leur planning très chargé, sans quasiment de temps mort.

L’équipe infrastructure a réussi à créer une aréna digne de ce nom, en harmonie parfaite avec la compétition. A chaque fois qu’il a fallu pallier à un souci de dernière minute, elle a tout fait pour combler les brèches. L’aréna, les sites d’accueil, d’arrivée, de départ ont été judicieusement aménagés pour répondre à la fois aux exigences d’une course internationale, mais aussi pour accueillir tous les publics, tout en privilégiant la mise en valeur des collectivités et nos nombreux partenaires qui nous ont soutenus et qui ont su donner de l’ampleur à cet événement.

Nos équipes du développement durable ont permis de répondre à l’un des objectifs que nous nous étions fixés au départ : faire en sorte qu’un évènement d’une telle envergure, rassemblant tant de personnes sur un même lieu, soit aussi en accord avec les idées écologiques du moment (c’était notre volonté d’inscrire dans le calendrier des « Manif à DD » soutenues par le Parc naturel régional du Pilat).

Les équipes de secours ont toujours œuvré dans la bonne humeur.

L’équipe gérant le stationnement a pris toutes les bonnes décisions et a réussi à caler tous les véhicules de quelque dimension qu’il soit dans aussi peu d’espace – les Cointarands n’avaient sans doute jamais imaginé pouvoir accueillir autant de visiteurs.

Les personnes du départ, malgré toute la rigueur qu’impose cet atelier, ont été très efficaces et très courageuses, bravant le vent et le froid pendant plusieurs heures sans broncher, et en tapant des pieds pour se réchauffer.

Ceux qui ont « géré électroniquement la course, » les « GECmen, » ont su parfaitement réagir à toutes les demandes et ont permis à l’animation de disposer de toutes les informations dont elle avait besoin.

A ce titre, nos deux speakers ont vraiment été à la hauteur de l’évènement. Leur contribution pour faire vivre les courses à tous les spectateurs présents fut d’un niveau très professionnel.

Nous avions profité de cette occasion pour moderniser notre logo de club et nos deux graphistes bénévoles ont relevé le défi haut la main et réussi à produire un parfait substitut du précédent.

L’accueil des coureurs a été très apprécié, tant du côté des orienteurs licenciés que de celui des « découvreurs » de cette activité. Nous avions mis en place, depuis la Revole en 2015, une équipe GEC indépendante pour l’atelier loisirs de manière à permettre une meilleure indépendance de cet atelier et une plus grande efficacité. Cette équipe « loisirs » a très bien fonctionné : la participation fut au rendez-vous et bien que certains aient passé beaucoup de temps en forêt, ils en sont revenus satisfaits.
Le groupe qui a pris en charge les participants au Challenge, depuis les premières séances de préparation jusqu’au grand jour pour eux, leur a permis de vivre l’expérience au plus près de nous.

La garderie, dont faisait partie une équipe de la MFR de Saint Chamond, a réussi, malgré des conditions très difficiles sur l’aréna, à créer un espace ludique pour les enfants, très estimé des parents et qui a impressionné et séduit nos élus.

Les points de ravitaillement en forêt et l’arrivée ont été parfaitement tenus : malgré le vent, la pluie et le froid, toujours avec le sourire.

Les personnes à la buvette ont réussi à en faire un grand centre d’intérêt sur l’aréna. Notre volonté de faire découvrir nos produits locaux s’est largement concrétisée ici. La recette de la soupe aux lentilles a été souvent demandée.

Les lots remis aux vainqueurs ont été préparés avec soin et les ont généreusement récompensés.

Les deux cuisiniers de l’intendance, aidés par une équipe dynamique, ont préparé pour l’ensemble des organisateurs, durant quatre jours, des repas originaux et savoureux. C’est ce qui permet à toute une équipe de recharger ses batteries et de conserver les forces dont elle avait réellement besoin pour le jour suivant.

L’équipe de gestion des bénévoles a été aux petits soins pour tous les organisateurs que compta ce grand évènement.

Tous les jeunes du club se sont largement impliqués dans l’ensemble du week-end, en participant au stage d’entraînement, à la distribution des lots à l’arrivée ou à la confection des sandwichs.

Le soutien, l’accueil et la grande disponibilité des bénévoles locaux et des employés des communes de Saint Régis du Coin, de Bourg Argental, de la communauté de communes des Monts du Pilat, du Parc naturel régional du Pilat, ont été précieux, et ont largement participé à la belle réussite de cet événement.

Les personnes de la ligue PACA présents avec nous – les spécialistes de l’affichage vidéo et le contrôleur de la Nationale – ainsi que les arbitres et délégués nous ont toujours soutenus et conseillés aussi bien dans la préparation que tout le weekend durant.

L’équipe du lundi qui a eu la grande tache de retourner sur les lieux pour charger à plein les camions et les remorques et pour rapatrier tout le matériel est à féliciter.

Le cœur qui a été mis à l’ouvrage par tous pour animer le weekend – écrans de résultats, suivi GPS des élites, couverture médiatique, promotion vidéo, musique itinérante, clichés photographiques et articles sur le site internet – ont satisfait et tout à fait sensibilisé tout le monde, jusqu’aux élus à qui nous avons fait découvrir notre sport et notre club et qui ont été plus qu’enthousiastes.
Grand Merci et Grand Bravo à tous !

Le directeur de course

Publicités

L’ARÉNA DU BOUT DU MONDE !

DSC_3372ORIENT’EXPRESS42 était en déplacement ce week-end. Une trentaine de membres du club avaient fait le déplacement pour la Nationale Nord-est. La configuration de la carte sélectionnée pour cette compétition imposait aux coureurs de longs déplacements pour rejoindre l’aréna ainsi que les zones de départ. La boue n’arrangeait pas les choses, mais ce sont les aléas d’un sport de pleine nature… Ne nous plaignons pas, le soleil était au rendez-vous.

Samedi, une moyenne distance était proposée en partie dans une zone de micro reliefs qui ne s’avéra pas trop exigeante pour les coureurs d’expérience, de nombreuses possibilités de recalage et des lignes d’arrêt proche permettant de ne pas perdre trop de temps. Bravo à nos D12 Sarah Ghibaudo et Liv Charbonnier qui ont déjoué les pièges et se classent respectivement seconde et troisième. Danièle Gaty, une habituée des podiums, s’est emparée de la deuxième place en D60 tandis que Anne Thouret, qui n’en finit pas de progresser accroche également la secDSCN6452onde marche du podium en D40. Enfin Nicolas Rio remporte la course des H21, de bonne augure pour les prochaines qualifications lors du week-end de la Nationale Sud-est organisée par ORIENT’EXPRESS42.

A noter les bonnes prestations de Martine Céret, Annie Combet, Léo Vigier, Nicolas Ghibaudo et Olivier Charbonnier qui finissent très proches de la 3ème place.

DSCN6484Dimanche se courait la Nationale longue distance. D’un niveau technique un peu faible, elle allait permettre aux coureurs au physique affûté de tirer leur épingle du jeu. 3 podiums seront décernés au club : l’excellente première place d’Anne Thouret en D40, la non mois belle seconde place de Marianne Barrier en D21 et la contribution des très jeunes par l’intermédiaire de Soren Charbonnier finissant second sur le jalonné. Bravo également à Sarah Ghibaudo, Annie Combet, Danièle Gaty, Martine Céret, Gaspar Giner, Léo Vigier, Nicolas Ghibaudo, Hervé Thouret, Gérard Vallat et Jean-Claude Le Dréau qui effectuent une bonne course en finissant entre la 4ème et la 10ème place.DSCN6485

Maintenant, à notre tour de faire courir les autres ! Rendez-vous à Saint Régis du Coin les 23 et 24 avril.

Au pied du Vercors

Sous les impressionnantes falaises est du Vercors, avec le mythique Mont Aiguille en avant plan, le Trièves accueillait le Championnat de Ligue de Moyenne Distance, dimanche 3 avril.

Même si ce n’était pas la saison, Orient’Express42 a réalisé une très bonne moisson. Pas moins de 6 champions de Ligue : Élise FERRAND en D16, Anne THOURET en D40, Patricia COUCHOUD en D50, Annie COMBET en D55 et Martine CERET en D60. Nicolas RIO complète le tableau des pélussinois avec un temps canon sur le circuit A. Liv CHARBONNIER en D12, Odile PEREYRON en D55, Danièle GATY en D60 et Bernard FERRETTI en H65 montent sur la seconde marche du podium alors que Margaux VASSY en D21 et Philippe COUCHOUD en H50 finissent 3ème.

Merci aux organisateurs et à la ferme GABERT qui nous a si bien accueillis.

A chaque fois que je vois le Vercors, je ne peux m’empêcher de penser à toutes ses femmes et tous ces hommes qui ont sacrifié leur vie pour que nous vivions, aujourd’hui, libres. Non loin du Mont Aiguille, au-dessus du Pas de La Ville, sur le sentier menant au Grand Veymont, on découvre une plaque gravée. Un nom : Robert Paul. Il avait 17 ans… N’oublions jamais.