Les vététistes d’Orient’express 42 aux championnats de France de course d’orientation à VTT.

DSC_2630 - CopieRaon au Bois, le village d’enfance de Julien Absalon (double champion Olympique de VTT) accueillait les championnats de France de sprint et moyenne distance de CO à VTT.

Samedi avait lieu la moyenne distance. Le circuit très boueux était très physique. Yoann Garde prend la 3ème place de la course élite malgré de nombreuses erreurs d’orientation mais Baptiste Fuchs l’emporte facilement.

Chez les Dames Hana Garde après ses 9 mois d’arrêt faisait son retour mais la longueur et la difficulté physique ne lui permettaient pas de monter sur le podium. Elle terminait à une honorable 4ème place d’une course remportée par la championne du monde Gaëlle Barlet.

A noter la très bonne performance de Nathan Arondeau dans la catégorie des moins de 14ans qui prend une magnifique 4ème place.

Top 10 également pour Anne Thouret (7ème en Dame 40), Philippe Couchoud (8ème en Homme 50).

Le sprint de dimanche était très physique sur le départ puis très technique en fin de course. Seuls les élites prétendaient au titre de Champion de France de Sprint.

Côté pélussinois, Hana et Yoann prenaient chacun la 4ème place.

Dans les courses non élites très belle performance de Patricia Couchoud 2ème en dame 50 et encore Nathan 2ème en H14.

WE plutôt décevant pour le club avec seulement une médaille dans le WE. Maintenant les membres du club vont préparer le championnat de France des clubs début septembre. Mais avant Yoann partira fin juillet au championnat du monde (et pourquoi pas Jean Baptiste Bourrin).

DSC_2640

Publicités

LE RETOUR DE NOSFERATU LE VAMPIRE

…Et ce soir, les parents retrouveront leurs enfants sans se douter qu’il y a, peut-être, des vampires parmi eux…

Mais commençons par le début : à la lisière du bois du Vieux Moulin, ils s’étaient rassemblés pour aller débusquer quelques balises malgré la mauvaise réputation du lieu. Depuis plusieurs années, on dit y voir passer des vampires, particulièrement en fin du mois de juin. Personnellement, je n’y croyais pas et même si la légende dit qu’il est impossible de les prendre en photo, je suis parti avec mon petit appareil et deux tablettes de chocolat pour les attirer.

Soleil de plomb et première chaleur de l’été. Si j’en crois les écrits, peu de chance de rencontrer un vampire. Mais attendons… Tout commence par un briefing où sont exposées les règles du jeu. Élise, une spécialiste du vampir’O est à la baguette. Enfin il est temps de partir en chasse. Le départ est donné et tous nos jeunes orienteurs s’élancent vers le bois sans appréhension. Pourtant…

Les plus jeunes restent plutôt par deux : ça donne un peu plus de courage. Lise et Soren ont bien compris les consignes et savent que les vampires ne s’approchent pas à moins de 3 mètres des balises. Alors, ils y font des stations pendant de longues minutes, tant que les environs ne sont pas sûrs !

Ça y est, je les aient vus ! Je les aient même photographiés et ils ou elles apparaissent bien sur la photo (c’est peut-être parce qu’on ne fait plus de photos sur pellicules ?) Il y en a trois ! Trois vampirettes, puis quatre.

David et Jules ont fait le choix de l’eau bénite pour une protection style déodorant pendant 24 h !

Pendant une heure, le combat va se poursuivre au grand étonnement des mésanges disséminées dans les arbres alentours. Comme je l’avais prévu, gâteaux et chocolat vont faire sortir les affamés du bois et tout redeviendra paisible dans notre petit bois du Vieux Moulin. Tout ? Un énorme doute subsiste… Dans le bois, de longs murs couverts de mousse témoignent de la présence d’un ancien édifice… Peut-être le château du Comte Dracula ? Mais que s’est il donc passé dans ces lieux pendant une heure ?

…Et ce soir, les parents retrouverons leurs enfants sans se douter qu’il y a, peut-être, des vampires parmi eux…

Championnat de France LA BRESSE 17-18-19 Mai 2016 (88 les Vosges)

UNSS

Laurine – Yona – David – Louis

Pour sa 11ème participation, l’AS du collège Gaston Baty de Pélussin a de nouveau relevé un beau défi. L’équipe mixte composée de Yona Jacquemin, Laurine Poisson, David Géry et Louis Ferrand termine à la 10ème place du niveau élite. Cette compétition est réalisée sur deux journées, un relais avec une 7ème place et une répartition de postes pour l’équipe qui obtient une 10ème place. Malgré une petite déception dans la tête des élèves, le fait d’être dans les 10 meilleures équipes UNSS de France n’est certes pas une contre performance. A cela il faut ajouter la très belle prestation de la jeune officielle Noémie Pupier qui obtient son diplôme de jeune officiel national.

UNSS2

Noémie Pupier (jeune officielle nationale)

En espérant obtenir une nouvelle qualification en 2017, il reste encore du travail à faire ! La collaboration entre les professeurs du collège Olivier Génissel, StéphaneFrezza et l’équipe d’Orient’expres 42 sera comme les années précédentes un atout majeur dans la réussite de cette belle aventure.

 Olivier Genissel

OÙ T’ES PEILLOUTÉ ?

Nous étions partis pour être dix mais par un prompt renfort, nous nous vîmes 12, en arrivant au… départ. Liv P., Valentine, Juliette, Sarah, Liv C., Clarisse, Noémie, Nathan, Elie, Gaspard, Jules V. et Tanguy étaient venus découvrir ou redécouvrir le bois de Peillouté.

Les « jaunes » se sont tirés la bourre pour faire le meilleur temps sur des circuits plus ou moins difficiles, sur un terrain où il faut rentrer tout de suite dans la carte et rester vigilant tout le long.

Merci aux accompagnateurs qui sont venus en aide à Bernard : Gérard, qui a été récupérer Jules, épris de grands espaces, Christophe, accompagnateur des plus jeunes et Danièle qui n’a pas pu s’empêcher de faire un atelier départ-arrivée digne des championnats du Monde de CO avec pendule et bips de départ, GEC papier avec chronométrage au 1/100ème de seconde et récupération des cartes à l’arrivée !

Dame Météo n’a pas été trop dure avec nous mais elle a tout de même arrosé un peu la fin du débalisage. On attend avec impatience la dernière séance, où les vampires seront lâchés dans le bois du Vieux Moulin… Et le goûter, aussi !

RAID O’FEMININ

im1
En images les filles du club qui ont relevé le défis !
im2
Samedi 4 juin et dimanche 5 juin s’est déroulé en Ardèche une manifestation 100% féminin : trottinette, VTT, Orientation, Parcours d’agilité sont les différentes épreuves qui se sont enchainées pour Marie-Françoise et sa fille Marie, Céline, Patricia et Lucile.
im3
Les résultats sont au rendez-vous : Patou est la reine de la trottinette, Marie-Françoise est imbattable pour grimper à la corde, Céline assure en VTT et la victoire de Lucile s’explique par une consommation régulière de Yogi Tea.
im5Bravo à toutes !im4

CHAMPIONNAT DE LIGUE LONGUE DISTANCE

Le report de 6 jours de ce championnat de ligue longue distance a contribué à un taux d’absents très important. 20 pré-inscrits du club n’ont pu faire le déplacement. La raison d’un report aussi proche incombe à l’ONF dont l’autorisation est obligatoire afin d’obtenir l’accès à la forêt de Lente.

Côté météo, Zeus, Eole et toute la bande sont restés tranquilles durant toute la compétition, même si on a pu entendre gronder le tonnerre en direction du Diois. Mais le soleil était présent par intermittence.

Au regard des résultats, on constate que certaines catégories ont été décimées par le report mais aussi par les pm. D’autres ont visité le site de fond en comble…

Nos trois jeunes de l’école de CO se sont plutôt bien comportés : Liv Perrin qui finit 4ème sur le circuit D10, David Gery qui monte sur la seconde marche du podium en H14 et Nathan, dans la même catégorie, qui aurait également pu y figurer mais n’était pas qualifié.

Annie Combet en D55, Thomas Rouiller en H35 remportent le titre de champion de ligue longue distance. Enfin Danièle Gaty, en D60, et Bernard Ferretti, en H65, terminent troisièmes. Martine Céret termine au pied du podium, juste derrière Danièle.

Ayant couru sur le circuit G, je peux dire que le tracé était vraiment au top niveau avec des alternances dans les itinéraires entre lecture fine, choix d’itinéraire, long azimut…