CHAMPIONNATS DE FRANCE 2022

Un week-end de l’ascension en Corrèze ensoleillé et très chargé pour les orienteurs de Pélussin

Après une course régionale le jeudi à Saint-Julien aux Bois, ayant permis à Hana GARDE de gagner en D35 et David GERY et Alena GARDE de finir 2èmes dans leur catégorie respective (H20 et Initiation Jalonné), pour s’adapter aux spécificités des terrains corréziens, 3 championnats de France allaient s’enchaîner.

La découverte de la Dordogne et notamment d’Argentat sur Dordogne se fait au pas de course avec le championnat de France de relais sprint commenté par Robin Dévrieux et télévisé pour la première fois (TV 8 Mont Blanc). Navigation à pleine vitesse dans les ruelles et les belles maisons de pierre.

L’équipe 1 d’Orient Express 42 composée de Sarah Ghibaudo, Emmanuel Ribier, Nathan Arondeau et Hana Garde se classe 6è derrière l’ACA, club d’Aix en Provence (champion de France), le TAD (Douai) et l’ASUL (Lyon/Villeurbanne).

Samedi, direction Auriac, petit village de Xaintrie, pour le championnat de France de Moyenne distance. Parmi les 28 coureurs du club ayant fait le déplacement, 2 pélussinois tirent leur épingle du jeu : Sarah Ghibaudo 3ème en Dame 20 et Yoann Garde champion de France en Homme 35.

Dimanche place à la grande fête de l’orientation avec le championnat de France des Clubs après 2ans d’absence en raison du COVID.

Ce relais formé de 8 coureurs met en évidence le club dans sa diversité en associant aussi bien les jeunes et moins jeunes, les femmes et les hommes.

Après un départ délicat, l’équipe d’Orient Express 42 engagée en Nationale 2 (Emmanuel Ribier, Rafaël Midena, Sarah Ghibaudo, Yoann Garde, Hana Garde, Yona Jacquemin, Jean-Baptiste Bourrin et Nathan Arondeau) prend la tête à mi-parcours et le suspens devient total sur la fin de course avec le retour de l’équipe du NOSE (St Etienne). Beau mano a mano ligérien qui bascule à l’avantage des Stéphanois … mais le titre revient à OE42 car un point de règlement du CFC précise qu’un club ayant une équipe sur le podium dans une division supérieure ne peut pas remporter de titres dans les divisions suivantes (le NOSE finissant 3ème en N1).

Les 2 autres équipes du club se classent 36ème en N3 et sont déclassées sur le Trophée Thierry Gueorgiou à cause d’un poste manquant.

Annie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.