CONTE DE NOËL POUR PARENTS SAGES

Les dernières lueurs du jour ont déjà quitté le ciel. Le froid devient plus intense. Encore quelques minutes de pâle lumière.

Je me suis attardé un peu trop longtemps à la recherche de quelques mises à jour d’une carte improbable. Soudain, un étrange personnage, surgi de je ne sais où, m’interpelle : « mais que fais-tu donc dans la forêt à cette heure-ci ? Tous les êtres humains sont dans leur maison à se chauffer à l’âtre. »

De petite taille, le visage rond, ridé comme une vielle pomme, éclairé par la faible lumière d’une lampe à huile, ce lutin des forêts semble sur ses gardes. Je balbutie quelques mots inintelligibles, me sentant obligé de me justifier.

Soudain, le petit homme tend l’oreille. Je le regarde l’œil interrogateur. « N’entends-tu pas ce bruit qui approche à grande vitesse ? » Prêtant l’oreille dans la direction indiquée, je constate l’objet de l’inquiétude de mon interlocuteur.

Des lueurs naissent au loin, zébrant le noir comme de folles lucioles.

Je me retourne en souriant vers le petit bonhomme : « Ne reste pas là, ta sauvegarde en dépend. Cache toi dans quelque taillis : les jeunes orienteurs pélussinois s’entraînent à la course de nuit et rien ne les arrête. »

Bâ Lise

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.